Skip to content

Digital Nomad : ça veut dire quoi et comment le devenir ?

Article par La rédaction

Digital nomad, ces deux mots évoquent la liberté, le voyage, une nouvelle façon de travailler et d’envisager son mode de vie. Les nomades du futur seraient donc ceux et celles qui, leur laptop sous le bras, parcourent le monde sans domicile fixe. Vous voyez ce fond d’écran d’ordinateur, ce paysage lointain qui vous fait tant rêver mais qui reste un amas de pixels par milliers ? Le digital nomad, lui, transforme son fond d’écran en cadre de travail.

Le mode de vie digital nomad suscite donc autant l’envie que le doute : travailler avec son ordinateur d’endroits rêvés, est-ce que c’est vraiment réaliste, est-ce que c’est durable ou une simple tendance ? Peut-on en vivre sérieusement ?

Dans cet article, nous allons mettre au clair la réalité, concrètement : qu’est-ce qu’être digital nomad ? Comment devenir digital nomad ? 

Après tout, on peut vouloir devenir travailleur indépendant pour plein de raisons : créer sa propre boîte, avoir du temps libre pour sa famille ou sa passion, gagner plus ou compléter ses revenus, ou encore… travailler d’où l’on veut, comme un digital nomad !

Embarquons tout de suite vers le digital nomadisme !

Digital nomad définition 

Une chose est sûre : au regard du nombre de blogs, de vidéos, de groupes de discussion sur le sujet, les digital nomad forment une vraie communauté et suscitent de plus en plus de vocations. Le digital nomad a tout pour attirer la génération Z et ses aspirations : fini le métro-boulot-dodo.

À la sécurité offerte par un poste de salarié fixe, on préfère la liberté de moduler sa vie comme on le souhaite. Le monde a tellement de paysages, d'histoires et de rencontres à offrir, pourquoi attendre les vacances quand on a un travail salarié pour partir dans un pays qui nous fait rêver ? 

Et pourquoi pas, plutôt, créer son propre emploi, sa propre source de revenu qui nous permettrait de vivre dans les pays de notre choix ? 

Être digital nomad c’est ça : vivre où l’on veut dans le monde grâce à son indépendance professionnelle.

Qui est le ou la digital nomad ? 

Le mode de vie nomade 

Tout d’abord, on peut dire que le digital nomad se définit par son mode de vie : nomade.

Voici comment se définit le “nomade” selon Le Robert : 

  • Qui n'a pas d'habitation fixe (opposé à sédentaire).”
  • “Vie nomade d'une personne en déplacements continuels.”

Le digital nomad n’a donc pas de domicile fixe, mais se déplace d’un endroit à un autre selon ses propres critères.

Dans l’imaginaire collectif, nous avons tous en tête les tribus nomades, ancestrales, qui se déplacent sans cesse dans le désert ou les pâturages à dos de chameau, sur un cheval, en caravane. Toujours à la recherche des lieux les plus propices à la culture, à l’élevage ou simplement à une vie meilleure.

Mais les “nomades digitaux”, eux, comment se déplacent-t’ils et quels sont leurs critères pour élire leurs nouveaux eldorados ? 

Portrait robot d’un digital nomad :

digital nomad définition

  • Ses passions : le voyage et la liberté géographique, une activité indépendante qui lui offre le temps de profiter de son cadre de vie
  • Sa philosophie : travailler pour vivre et non vivre pour travailler
  • Ses équipements de base : son ordinateur portable, une connexion wifi ou 4G, et son backpack de voyage. 
  • Ses livres de chevets : la semaine de 4h, Votre empire dans un sac à dos, Vagabonding
  • Ses moyens de déplacements : il se déplace en avion, en train, en van... tous les moyens sont bons pour atteindre ses destinations. 
  • Ses destinations préférées : Chiang Mai, Bali, Mexico City, Le Cap, Philippines, Vietnam, … En Europe : Les îles Canaries ou Barcelone - Espagne, Lisbonne…

Pour les critères de destination, bien sûr, chacun d’entre nous a des rêves de destination qui lui sont propres, selon ses affinités. Certains préféreront le soleil, la mer, d’autres  la neige, certains la culture, d’autres la vie nocturne...

Le digital nomad, lui, n’est pas un simple voyageur. Il ne reste pas 15 jours dans un paysage idyllique pour se ressourcer ou pour visiter. Il choisit une destination pour y vivre, s’y loger, y travailler pendant quelques semaines ou mois… Il a donc des critères bien définis. La qualité de vie (climat notamment) et le coût de la vie sont son combo parfait : un lieu où il fait bon vivre et où la vie n’est pas chère. Mais ce n’est pas tout.

Si les nomades du désert cherchent une source d’eau, les nomades digitaux cherchent une excellente connexion wifi ! Mais également des espaces de coworking pour se retrouver. D’autres critères peuvent entrer en jeu selon les priorités de chacun(e) : la sécurité, la qualité de l’air, la vie de famille...

En bref, qualité de vie + coût de la vie + connexion wifi = eldorados de digital nomad.

Il n’y a qu’à jeter un œil à leurs destinations favorites plus haut pour s’en convaincre.  La liste des destinations est longue, et pour actualiser leurs choix selon leurs critères à un moment donné, des classements sont établis sur des sites spécialisés. On peut citer Nomad List, une référence pour le digital nomad. 

Et le travail dans tout ça ?

Bien sûr le digital nomad a tendance à poser son ordinateur là où le coût de la vie est faible, et il est très doué pour trouver les plans les plus avantageux économiquement, tant pour dénicher des billets d’avion que pour trouver des locations longue durée. 

Il n’empêche qu’à moins d’avoir gagné au loto, se déplacer et se loger autour du globe a un coût. Il faut donc pouvoir se rémunérer pour pouvoir accéder à ce mode de vie nomade. Et sans grande surprise, le digital nomad est nomade grâce au digital ! Pour qui souhaite vivre où il veut, exercer une activité digitale est une solution idéale, puisqu’elle peut s’exercer de partout. 

Le digital nomad est donc souvent freelance et micro-entrepreneur. Développeur, graphiste/webdesigner, rédacteur, community manager… sont parmi les casquettes portées par notre digital nomad en goguette. Avec son ordinateur et sa connexion wifi, il peut travailler pour des clients dans le monde entier et à distance. 

C’est là que nous allons répondre à la question que les aspirants nomades digitaux d’entre vous se posent : comment devient-t-on digital nomad ?

Comment devenir digital nomad ? 

C’est décidé, vous voulez travailler de n’importe où, ou plutôt de là où vous rêvez de vivre et rejoindre la communauté Digital Nomad ? Parvenir à ce mode de vie qui enchante de plus en plus de salariés et de travailleurs indépendants est tout à fait réalisable. Voici comment.

Travailler de n’importe où grâce au digital peut se faire de deux façons :

  1. En tant que travailleur indépendant / freelance. 
  2. En tant que salarié d’une entreprise, en travaillant en “remote”, c’est-à-dire à 100% en télétravail.

Le ou la digital nomad est souvent un entrepreneur/se. Pourquoi ? Parce que le digital nomad et l’entrepreneur se donnent les moyens de réaliser leurs rêves, en créant une activité sur-mesure pour atteindre leurs objectifs. Celui du digital nomad est en priorité de pouvoir travailler d’où il veut. 

Cette priorité permet déjà d'établir des critères : l’activité à choisir doit pouvoir se faire à 100% à distance. Vous devez pouvoir vendre vos produits ou vos services à vos clients, sans considération géographique. En somme, pour vos clients peu importe si vous travaillez de Bordeaux, les pieds dans l’eau en Thaïlande ou du fin fond de la Roumanie, tant que vous faites votre travail. L’essor du télétravail, et des outils de conférence en ligne permettent d’y parvenir.

Pour devenir digital nomad, vous devez faire un travail sur vos objectifs à court et moyen terme, faire un vision board et réfléchir à ce que vous voulez vraiment.  

Par exemple, certains entrepreneurs veulent partir toute l’année, alors que d’autres préfèrent avoir un bureau en France près de leurs proches tout en alternant des longues périodes de travail à distance dans un logement à l’étranger.  Pour y voir plus clair, on vous conseille l’excellent cours gratuit Design your dream life de Tom Kuegler. Cet entrepreneur s’est installé aux Philippines et donne des conseils simples pour vivre votre meilleure vie. 

Côté légal pour débuter votre vie d’entrepreneur à distance, la micro-entreprise est la solution la simple, la plus rapide et flexible. Avant de devenir digital nomad, beaucoup sont devenus auto-entrepreneurs.  La procédure est gratuite, et le régime a beaucoup d’avantages. Ils ont créé leur auto-entreprise en France, la dématérialisation leur permet de suivre et de diriger leur activité à distance.

Vous pouvez en effet avoir un statut auto-entrepreneur tout en étant expatrié ou digital nomad tant que vous avez une adresse en France et que vous n’oubliez pas de payer vos impôts bien entendu. Lisez notre guide sur la micro-entreprise pour connaître les étapes.

Ensuite, vous n’avez plus qu’à décider d’une activité et d’une ou plusieurs destinations. Pour ce dernier point, renseignez-vous sur les conditions de travail (accès au wifi, état de la connexion internet, logements sur place, …) et les mesures sanitaires pour y accéder (vaccins à faire, restrictions COVID, ....). Bien qu’un peu coûteuse, nous vous conseillons également de prendre une assurance santé internationale telle que Chapka Assurances.

Voici d’ailleurs un excellent documentaire réalisé par Chapka et les Coflocs :

Quel métier digital nomad ? 

Ensuite, il s’agit de déterminer quelles sont vos compétences qui peuvent se faire à distance. En fonction de ces compétences, voici une liste de d’idées d’activités idéales pour devenir digital nomad. 

1. Vendre des produits en e-commerce

Le Dropshipping 

L’e-commerce vous permet de vendre des produits à distance, c’est l’atout principal pour le digital nomad. Être digital nomad c’est s’adapter, être flexible et libre comme l’air ! Du coup pas idéal si vous voulez vendre vos propres créations ou si vous avez une boutique physique. Avec le dropshipping vous vendez le produit d’un fournisseur qui gère la commande pour vous. Vous n’avez ni stock, ni expédition à gérer.

Votre travail consiste surtout à développer votre boutique Shopify, à trouver des produits à vendre sur Oberlo et à les vendre grâce à vos actions marketing. De plus, le dropshipping a pour avantage d’être international. Souvent, vos fournisseurs sont situés en Asie, et vous pouvez cibler différents pays. Peut-être pourriez-vous, au cours de vos voyages, sourcer des produits peu chers à l’achat et intéressants à la vente en ligne ? 

LIBERTÉ, ÉGALITÉ, ENTREPRENEZ

Créez votre boutique en ligne dès aujourd'hui avec Shopify. Pas besoin de savoir coder pour se lancer !

Je deviens entrepreneur

Le Print-On-Demand

Si vous avez l’âme créative, le POD peut être également une super opportunité de business nomade. Comme le dropshipping, vous n’avez ni stock ni livraison à gérer avec le print on demand. Mais c’est vous qui décidez des designs qui seront imprimés sur des t-shirts ou autres accessoires. De nombreux fournisseurs de POD aux Etats-Unis ou en Europe proposent des produits de qualité.

Ces applications de POD sont directement reliées à votre boutique Shopify, et vous pouvez générer des ventes grâce à des publicités en ligne ou des placements produits avec des influenceurs. Si vous avez toujours rêvé de lancer votre marque de vêtement, c’est le moment ! 

2. Devenir digital nomad grâve au freelancing 

De nombreux digital nomad choisissent de devenir freelance pour pouvoir travailler n’importe où. Pour cela, vous pouvez également créer un statut, et vous inscrire sur des plateformes pour trouver des missions. Selon vos compétences, voici une liste d’activités freelance qui peuvent être très bien adaptées pour le travail à distance. 

La rédaction web

Pour peu que vous ayez une plume, une orthographe irréprochable et une curiosité d’esprit, il vous suffit alors d’un ordinateur et d’une connexion wifi pour devenir rédacteur web. Des plateformes existent pour trouver des missions en rédaction web, vous mettre en relation avec des entreprises qui ont besoin de contenus pour leurs supports de communication.

Si vous êtes multilingue, vous pouvez également proposer vos services en traduction. De plus, beaucoup se présentent comme experts SEO, qui est une compétence recherchée.

 Le community management

 Le community manager permet aux entreprises d’être visibles sur les réseaux sociaux en créant des contenus attractifs, des campagnes publicitaires et en gérant les communautés qui sont autant de clients potentiels.

Des outils comme Hootsuite vous permettent de programmer vos publications sur les réseaux sociaux, sans vous soucier d’un éventuel décalage horaire avec vos clients. Pratique pour le digital nomad ! Les derniers chiffres réseaux sociaux attestent de l’évolution explosive des réseaux sociaux dans la vie des utilisateurs comme des entreprises… il y a donc du travail.

 Le développement de sites web et applications

 Les entreprises, tous secteurs confondus, en ont besoin : un site internet et/ou une application mobile. Elles ont donc besoin des compétences du développeur, qui peut tout faire à distance. 

Le graphisme et le webdesign

 Comme le développeur, le graphiste et le webdesigner peuvent travailler à distance : la création de l’identité visuelle des entreprises, ainsi que de leurs supports de communication. Si vous avez bien suivi notre article, vous pouvez également en tant que graphiste créer des t-shirts avec vos créations et les vendre en print-on-demand. 

L’infopreneuriat et le coaching

 L’infopreneur est méconnu, car il regroupe en fait des métiers qui sont, eux, connus et répandus parmi les freelances et les digital nomad. Tous ont en commun de créer des contenus pédagogiques en ligne autour d’une expertise ou d’une passion. Ils donnent des cours en ligne à travers leur blog, leur chaîne Youtube, leur podcast, leur e-book ou leur propre outil de formation.

Comme l’infopreneur, le coach a un talent ou une expertise spécifique. C’est en transmettant ce savoir qu’il se fait rémunérer. Les coach sont de plus en plus nombreux dans tous les domaines de la vie personnelle autant que professionnelle. Le coaching peut se faire en ligne via des outils de visioconférence. 

Autres idées d’activité 

La photographie 

Un métier qui semble taillé sur-mesure pour le digital nomad : photographe. Le dépaysement étant le quotidien du digital nomad, il n’aura pas de mal à trouver des sujets de photographies de rues, de paysages, de patrimoine autour de lui.

Les réseaux sociaux, tels qu’Instagram lui permettront de promouvoir son talent, tandis qu’il pourra vendre ses photos en ligne sur des plateformes dédiées. 

 L’influence ou le blogging

 Vous n’aurez pas de difficultés à trouver des digital nomad influenceurs sur les réseaux sociaux. Leurs principales inspirations et thématiques ? Leur mode de vie, qui attise la curiosité et l’envie.

Par conséquent, beaucoup créent un contenu très photogénique autour de leurs voyages, et prodiguent leurs conseils pour devenir digital nomad, gérer sa vie d’entrepreneur et de voyageur.

Vous trouverez beaucoup d’exemples de blogs de digital nomad influenceurs sur internet, parmi eux : L'Instinct voyageur, Le sac à dos, Votre tour du monde ou encore Famille nomade digitale.

L’affiliation

 L'affiliation, qui va souvent de paire avec le blogging, consiste à promouvoir les produits vendus par d’autres, pour toucher une commission sur le prix de vente. Pour en savoir plus, lisez notre guide de l’affiliation.

 Beaucoup de digital nomad diversifient leurs activités pour générer des revenus passifs : à partir d’un effort de départ, la création et la publication d’un e-book, ou d’une formation, par exemple, ils pourront recevoir des gains d’argent réguliers, sans avoir à travailler davantage.

Il peut y avoir diverses sources de revenus passifs en dehors de la création de contenus, l’investissement financier, ou immobilier en sont des exemples plus classiques. 

Nous avons réuni 20 idées de revenus passifs, tout à fait compatibles avec un mode de vie nomade.

Grâce au développement du télétravail, et des outils de conférence et de formations en ligne, le digital nomad a de nombreuses opportunités à saisir.  

Attention toutefois, s’il est déjà difficile de maintenir une discipline rigoureuse en tant que freelance pour stabiliser son activité, ça peut être encore plus difficile en tant que digital nomad. Entre deux avions, deux déménagements, et les nombreuses tentations suscitées par le voyage, il faut être encore plus carré sur son activité.

Les espaces de coworking et de coliving entre digital nomads peuvent vous aider à maintenir un cadre de travail pour éviter de tomber dans le piège n°1 du digital nomad : se croire en vacances !

2. Le digital nomad en remote job

Digital nomad jobs

Et si la recherche d’équilibre entre stabilité et liberté se trouvait dans le travail en remote, ou remote job ? Si vous ne voulez pas devenir entrepreneur, vous pouvez trouver un travail remote en tant que salarié. Le télétravail fait aujourd’hui partie de la culture des entreprises. Comme nous l’avons vu, beaucoup de compétences recherchées par les entreprises peuvent se faire à distance à 100%.

Vous pouvez alors trouver un job salarié auprès d’une entreprise qui accepte que vous travailliez à distance et de n’importe où. C’est ce qu’on appelle le “remote job”. Cette solution peut les arranger : moins de coûts d'infrastructures, pas de bureau. Beaucoup de startups se développent aujourd’hui grâce à des équipes qui travaillent à distance, sans avoir de siège d’entreprise. Avec la crise du COVID, cette tendance va exploser.

Il y a fort à parier que les remote jobs vont prendre de l’ampleur dans les années à venir. Et que les entreprises n’auront pas de mal à trouver des candidats épris de liberté géographique, tout en voulant s’assurer d’un travail stable qui leur assure une sécurité.  Les nomades digitaux l’ont compris. Aujourd’hui, il existe de plus en plus de sites dédiés à la recherche de remote job en France ou à l’étranger, ou même dédiés aux digital nomad jobs. 

Si vous avez commencé cet article en vous disant qu’être digital nomad était une simple tendance ou une chimère sans fondement, nous espérons vous avoir convaincu du contraire. Les activités pouvant se faire en ligne et à distance sont très nombreuses, grâce à l’essor du freelancing, des besoins numériques des entreprises et du télétravail… 

Les entreprises intègrent elles-même cette absence d’ancrage géographique en proposant des remote jobs.  Freelancing ou remote jobs, une chose est sûre : peu importe votre localisation géographique pour vos clients ou votre entreprise, le plus important est que le travail soit fait, et bien fait !

Histoire de ne pas confondre votre vie et votre travail nomade avec celle d’un touriste. Le plus dur n’étant pas de prendre un billet d’avion et de partir avec son ordinateur sous le bras, mais de maintenir son activité où que vous soyez

Vous souhaitez en savoir plus ?

En lien