Comment vendre sur Google Shopping gratuitement ?

La rédaction Boutique en ligne

Temps de lecture : 14 min commentaires

On parle beaucoup des Facebook Ads dans l’e-commerce et le dropshipping en particulier, mais il y a beaucoup d’autres moyens de promouvoir sa marque. Vous pourriez par exemple vendre sur Google Shopping grâce à leurs annonces bientôt gratuites. 

Avec 16 % du trafic global en e-commerce, il serait dommage de se priver de la puissance de frappe de Google, qui génère par ailleurs 40 k de requêtes par seconde. Pensez-y, ça donne le vertige.

Si ce service était jusqu’à présent payant, Google vient d’annoncer qu’il le rendrait gratuit dans le cadre de la pandémie du Covid-19.

Il n’y a donc vraiment plus aucune raison de s’en priver. Encore faut-il savoir l’utiliser correctement.

Dans ce guide d’utilisation de Google Shopping, vous découvrirez ce service et les opportunités qu’il représente pour votre entreprise.

Découvrez des milliers de produits à vendre en ligne. Sans engagement ni carte de crédit.

Téléchargez Oberlo dès maintenant. C’est gratuit.

Qu’est-ce que Google Shopping ?

Google Shopping France est un moteur de recherches basé sur des résultats de produits. Jusqu’à présent, pour y apparaitre et pour vendre sur Google Shopping, il fallait payer, c’est pourquoi on parle de Google Shopping Ads ou de campagnes Shopping.

Une partie des Google Shopping Ads apparaissent en haut ou sur la droite de la page de résultats d’une recherche.

vendre sur Google Shopping

Les résultats complets se trouvent sous l’onglet Shopping de Google.

L’une des forces principales de ces publicités, c’est qu’elles s’affichent tout en haut des résultats.

Ces annonces contiennent cinq éléments essentiels :

  • Une image du produit
  • Un nom de produit
  • Un prix
  • Le nom du vendeur
  • Les promotions produits ou les Google Shopping avis

Ces 5 composants fournissent les informations de base dont le consommateur a besoin avant d’aller plus loin dans le parcours client.

Peut-on vendre sur Google Shopping gratuitement ?

Le 20 avril 2020, Google a dévoilé plusieurs mesures d’aides aux PME pour lutter contre la crise du COVID-19. Parmi ces mesures, la gratuité d’une partie des services Google Shopping.

Dès la fin du mois d’avril, les commerçants américains pourront en effet avoir leurs produits référencés gratuitement sur Google Shopping et l’offre sera généralisée dans le monde d’ici la fin de l’année.

Comme ce n’est pas encore le cas, on vous explique en détail dans cet article comment les Google Ads Shopping fonctionnent aujourd’hui.

Mais on vous dit aussi ce qui va changer :

Puisque le listing de vos produits sera gratuit, vous pourrez tous les lister. Auparavant, les e-commerçants limitaient les couts publicitaires en ne soumettant qu’une partie de leurs produits sur Google Shopping.

Néanmoins, les annonces payantes via Google Ads restent en place et elles resteront le meilleur moyen pour vendre sur Google Shopping, puisqu’elles garantissent la sortie de vos produits dans les premiers résultats.

Si vous ne faites pas d’annonces payantes, vous n’aurez plus besoin d’avoir un compte sur Google Ads pour vendre sur Google Shopping.

Comment fonctionne Google Shopping ?

Google Shopping s’appuie sur deux entités :

Le Merchant Center accueille votre inventaire et votre fil produits, c’est-à-dire votre stock, présenté dans un format spécifique à Google.

Google Ads gère l’aspect financier de vos publicités Google, notamment les enchères, les budgets et les optimisations de campagnes.

Pour générer des Google Shopping Ads, vous devez avoir un compte sur chacune des plateformes et les connecter. On vous explique comment faire un peu plus bas dans l’article.

Vous vous demandez peut-être à ce stade, quelle est la différence entre les Shopping Ads et les Google Ads.

Elle est de taille : avec Google Ads, vous définissez votre audience cible et créez vos campagnes en fonction de mots-clés choisis.

Avec les Shopping Ads, c’est Google qui choisit quelle requête déclenchera l’apparition de votre publicité.

Comment ?

En considérant les aspects suivants :

  • L’enchère au coût par clic : combien êtes-vous prêt à enchérir sur certains mots-clés dans Google Ads.
  • Les requêtes utilisateurs : ce que les gens recherchent sur Google
  • Le fil produit : votre liste de produits enregistrée sur le Google Merchant center

Vous me suivez ?

La partie la plus complexe est le fil produit, puisque Google Shopping le configure différemment de la plupart des systèmes publicitaires basés sur le coût par clic.

Comment vendre sur Google Shopping ?

En clair, votre fil produit est un flux de données concernant vos produits : nom, image, numéro d’identification unique, description, catégorie, etc.

Or la façon dont vous optimisez votre feed est vital. Rappelez-vous que Google décide à quel moment vos produits apparaissent. Ce qui veut dire que cela fonctionne sur le principe du référencement naturel (SEO).

Je vous explique comment optimiser votre feed produit un peu plus bas.

Les différentes Google Shopping Ads

Vous pourrez créer 4 différents types de campagnes Google Shopping :

Annonce Shopping pour un produit

Il s’agit des publicités Google Shopping standards, recommandées si vous débutez sur Google Shopping. Ce sont celles qui deviendront bientôt gratuites. Vous pourrez y insérer un titre, un prix, une image et le nom de votre marque ou de votre boutique.

annonce produit Google Shopping

Google agrège les informations nécessaires à partir du flux de données entré dans votre Merchant Center.

Vous pourrez créer des publicités produits Shopping via les campagnes Shopping, qui seront ensuite diffusées sur Google Search, Google Images et Google Partners.

Ce modèle est basé sur le CPC (coût par clic), ce qui signifie que vous ne serez facturé que lorsque qu’une personne clique sur votre publicité qui le redirige sur la landing page Google de votre fil produit, ou directement sur votre site.

Annonce Showcase Shopping

Ces publicités vous permettent de regrouper plusieurs produits liés et de les présenter dans un catalogue contenant des photos et vidéos de haute qualité.

annonce shopping

Ce type de publicités apparait pour des requêtes plus larges, telles que “Nouvelles chaussures” ou “meubles”.

Lorsque l’on clique dessus, une publicité showcase Google se déroule pour révéler les articles les plus pertinents par rapport à la requête utilisateur. Le visiteur peut cliquer sur le lien vers le site, le texte publicitaire ou l’image, pour accéder à la page du catalogue.

Grâce aux Google Showcase Ads, vous pourrez présenter quelques dizaines de produits ou même toute une catégorie.

Vous décidez également des articles présentés dans la publicité. Vous pourrez ainsi mettre en avant vos choix saisonniers, vos best-sellers et bien plus.

Les Google Showcase ads sont gérées depuis le Google Ads, mais un lien avec le Google merchant Center est aussi nécessaire.

Ces pubs sont basées sur le modèle CPE (coût par engagement), pour lequel vous déclarez le montant maximum que vous êtes prêt à dépenser pour cet engagement.

L’engagement se définit par une personne déroulant la publicité et la lisant pendant 10 secondes ou cliquant sur un lien. Vous ne payez rien pour un clic sur la publicité.

Les annonces catalogues produits en magasin (LCA)

Ces annonces utilisent le flux de données de vos publicités locales pour mettre en avant des prix, des produits ou des informations spécifiques à votre magasin.

pub google shopping

Vous pouvez utiliser les mêmes visuels que pour vos flyers, catalogues et autres publicités imprimées pour créer ces annonces. Il est également possible de définir l’ordre d’apparition des produits.

Les visites en magasin sont la principale métrique pour ces publicités, qui soutiennent les analyses basées sur l’impression et les clics.

Vous mettrez en place vos annonces catalogues produits en magasin depuis le Merchant Center. Elles fonctionnent également sur le modèle CPE.

Pour constituer un engagement, l’utilisateur doit faire défiler plus de la moitié de la longueur ou de la largeur de la publicité, ou cliquer sur un bouton qui ouvre la page produit.

Donc si vous gérez une boutique physique, vous pouvez créer une annonce catalogues produits en magasin pour informer des clients potentiels des produits disponibles ou non en magasin. Cela peut augmenter vos visites en boutique.

Les Ads Shopping YouTube

Vous pouvez également créer une campagne Shopping TrueView, sous forme d’une publicité vidéo sur YouTube.

Pour ceux qui ne connaissent pas, TrueView Shopping est une fonctionnalité permettant aux annonceurs de promouvoir des images et infos produits sur leurs pubs vidéos.

Un maximum de 6 cartes shopping peut apparaitre sur les annonces Shopping YouTube, dont les infos sont tirées du flux de données du Merchant Center.

Vous déterminez quelles catégories ou quels produits seront présentés. Par ailleurs, Google propose plusieurs formats de pub, avec par exemple différents call to action (“Achetez maintenant” ou “Visitez le site” etc).

Ces annonces se réalisent sur Google Ads, via l’objectif “Intérêt pour la marque ou les produits”.

Comment créer un compte Google Shopping France ?

Comme nous l’avons dit plus haut, vous aurez avant tout besoin d’un compte sur le Google Merchant Center. Commençons donc par là :

Rendez-vous sur le Google Merchant Center et cliquez sur “Commencer”, puis “Premiers pas”. Vous devrez remplir quelques informations de base.

Vous devrez ensuite choisir vos objectifs de campagnes, d’après les explications fournies plus haut. Notez que vous pouvez choisir plusieurs objectifs.

objectif Merchant Center

Ensuite ?

Connectez votre compte Merchant center à Google Ads.

Créez un compte à cette adresse si vous n’en avez pas déjà. Puis, dans le tableau de bord du Merchant Center cliquez sur la clé à molette de la barre de menu et cliquez sur “Comptes associés” dans la colonne “Paramètres”. 

Votre compte Google Ads devrait apparaitre. Cliquez ensuite sur “Associer” et attendez la confirmation de Google.

associer Google Ads

Notez que vous ne pourrez pas lancer de campagnes, si vous n’avez pas préalablement confirmer la propriété de votre site Internet.

Maintenant la partie un peu technique : pour compléter la création de votre comte Google Merchand, vous devez confirmer le domaine de votre site.

Il y a plusieurs possibilités pour le faire :

Le moyen le plus classique consiste à télécharger un fichier HTML depuis le Merchant Center et à l’importer sur votre site.

Pour cela, vous devrez vous rendre sur le site de votre hébergeur. Si vous ne savez pas comment procéder, renseignez-vous auprès d’eux.

Google fournit plus d’informations sur cette page.

Quelques points importants :

  • Ne renommez pas le fichier HTML, sinon le Merchant Center ne le reconnaitra pas.
  • Le fichier doit être visible, ne le mettez pas dans un sous-dossier.
  • Importez-le dans le dossier racine sur votre serveur.

Comment apparaitre dans Google Shopping ?

Vous devez absolument optimiser votre flux de produits.

Rappelez-vous que vous devez vous appuyer sur les règles du référencement naturel. Votre fil produits doit être optimisé pour trois raisons :

  • Pour apparaitre associé aux bonnes requêtes
  • Pour augmenter le taux de clic de vos annonces
  • Pour gérer et optimiser vos campagnes plus facilement

Si vous n’y faites pas attention, non seulement vous perdrez de précieux clics, mais votre fil de produits pourrait même être rejeté par Google.

Créer le bon titre de produit

C’est clairement l’élément le plus important de votre fil.

Placez-y le mot clé le plus important, sans en faire trop. L’information la plus importante doit être en début de phrase.

Rappelez-vous que les requêtes longues reflètent les intentions d’achats des utilisateurs. Par exemple, quelqu’un cherchant le terme “Nike” a moins de chance d’acheter que quelqu’un cherchant “Chaussures running Vapormax Nike en noir”:

Ajoutez donc des informations précises, comme la couleur, la marque, le genre et la taille.

Attention : vous ne pouvez pas utiliser de texte promotionnel comme par exemple 10 % de réduction ou de lettres majuscules.

Voici un bon exemple de titre de Google Shopping Ads :

exemple bon titre Google Shopping

Optimisez votre description de produit

Google utilise la description de vos articles pour déterminer les mots-clés qui feront apparaitre votre annonce.

Le secret est d’être précis.

Même si vous êtes tenté d’utiliser des termes émotionnels, il vaut mieux décrire votre produit le plus clairement possible.

Pourquoi ? Parce que la plupart des utilisateurs ne liront pas la description. Voici là aussi un bon exemple :

Exemple texte Google Shopping

Choisissez une belle image

Les images sont vitales au succès de votre annonce.

En fait, 93 % des consommateurs considèrent que l’aspect visuel est le principal facteur de décision dans l’achat d’un produit.

Donc, contrairement à votre texte, votre image doit s’adresser aux consommateurs, pas à Google.

Utilisez une image en haute définition et vérifiez que votre produit est bien visible. Si vous vendez de la mode, assurez-vous que le modèle ressemble à votre client idéal.

Vous êtes par ailleurs obligé d’utiliser un fond blanc.

Il est interdit d’inclure du texte, un copyright ou un logo, sauf si ces éléments font partie du produit.

Choisissez la bonne catégorie de produit Google Shopping France

Ce point est également crucial.

C’est l’information principale de Google pour qu’il puisse comprendre votre produit.

Et vous aurez le choix entre… 5400 catégories et sous-catégories !

Pour choisir la bonne, mieux vaut télécharger la taxonomie Google ici.

Utilisez ensuite la fonction recherche (CTRL + F sur un PC ou commande + F sur un Mac) pour trouver votre catégorie.

Vous ne pourrez en choisir qu’une par produit, donc soyez précis.

Par exemple, si vous vendez une pince à faux cils, vous pourriez choisir la catégorie “Santé et beauté > Soins”.

Mais il vaudrait mieux choisir “Santé et beauté > Soins > Cosmétiques > Accessoires maquillage > Accessoires faux cils > Pinces à faux cils.”

Importez vos produits au fil produits Google

Il existe deux façons d’importer un flux de données  :

  1. Automatiquement, en utilisant une appli telle que Shopify pour Google Shopping
  2. Manuellement, en intégrant vos données produits dans la feuille de calcul Google

Tout dépend de la quantité de produits que vous souhaitez promouvoir. Mais dans tous les cas, vous devrez quand même optimiser votre feed manuellement pour obtenir les meilleures performances.

Étudions les deux options :

Comment utiliser l’appli Shopify Google Shopping ?

Rendez-vous sur cette page et cliquez sur “Add app” et suivez les instructions. 

Shopify App store

L’appli Shopify pour Google Shopping va ensuite automatiquement synchroniser les produits de votre boutique Shopify vers le Merchant Center. 

appli Shopify google shopping

Si vous avez déjà un fil produits, il sera écrasé par celui de Shopify, pour éviter les conflits. 

Comment importer votre liste de produits manuellement ?

Pour l’option manuelle, cliquez sur “Produits” dans le tableau de bord. Puis sur “Créer un flux de produits”.

produits merchant center

Indiquez le pays et la langue de vente, puis les types d’annonces qui vous intéressent.

ajout produit manuel

À l’étape suivante, nommez votre flux, sélectionnez Google Sheets puis “Continuer”.

google sheets

On vous demande ensuite de connecter un compte Gmail.

Cliquez ensuite sur l’option “Générer une nouvelle feuille de calcul.”

Confirmez via la fenêtre popup qui s’affiche puis cliquez sur “Enregistrer”.

Vous pourrez ensuite ouvrir votre Feuille de calcul Google. Celle-ci contient trois onglets avec des instructions.

google sheet pour Google Shopping

Comment créer votre première campagne Google Shopping ?

Il est temps maintenant de vendre sur Google Shopping et de créer votre première annonce. Vous pourrez faire cela soit depuis le Merchant Center, soit depuis Google Ads. Nous le ferons depuis Google Ads car c’est de là que vous créerez vos campagnes payantes à l’avenir.

Dans votre interface Google Ads, cliquez sur “Nouvelle campagne”.

nouvelle campagne Shopping

Choisissez ensuite un objectif parmi les trois premiers :

  • Ventes
  • Prospects
  • Trafic vers le site web

Puis sélectionnez les annonces Shopping.

annonces shopping Google ads

Sélectionnez le compte Google Shopping Merchant center associé.

Réglez vos options d’enchères

À l’étape suivante, vous pourrez régler les détails de vos enchères. Avec votre flux produits, vos enchères sont ce qu’il y a de plus important dans vos campagnes Google Shopping.

créer une campagne Google Ads

En effet, elles jouent un rôle important dans la sélection des mots-clés qui déclencheront l’affichage de votre annonce.

Google fait ce choix en considérant les éléments suivants :

  • Vos enchères en coût par clic
  • Votre flux produit
  • Les requêtes des utilisateurs
  • Vos enchères détermineront enfin la profitabilité de votre campagne.

Lorsque l’on parle d’enchères, l’important est de trouver l’équilibre.

Trop bas : vos annonces n’apparaitront même pas.

Trop élevé : vous dépenserez plus que ce que vous gagnez.

Voici deux points importants à considérer pour vos enchères :

Le prix de vos produits et votre marge de profit : en clair, plus vous ferez de profit sur un produit, plus vous pourrez renchérir et gagner de l’argent.

Votre taux de conversion moyen : parmi les gens qui cliquent sur votre annonce, combien se transformeront en clients ? Plus votre taux de conversion est élevé, plus vous pouvez enchérir.

Trouvez votre enchère Cout par clic optimale

Brett Curry, CEO de OMG Commerce recommande une formule simple pour trouver le CPC idéal :

Prix de revient produit – Frais de livraison et taxes = marge de profit

Ensuite :

Marge de profit par produit x taux de conversion moyen = Cout par clic maximum

Enfin :

CPC maximum x (entre 0.4 et 0.75) = enchère CPC initiale

Prenons un exemple :

Disons que vous vendez un produit pour 50 € et qu’il vous a couté 25 €. Votre taux de conversion est dans la moyenne de l’industrie, c’est-à-dire 2 % .

Voici comment les calculs fonctionnent :

50 € (prix) – 25 (coût) = 25 € de profit disponible

25 € x 2 % (taux de conversion) = 0,50 € (CPC max)

0.50 € x 0.5 = 25 € (enchère CPC initiale)

Par ailleurs, si vous connaissez votre valeur vie client, vous pourrez miser sur de plus fortes sommes.

Réglages de diffusion de vos annonces

Il vaut mieux commencer par une diffusion en accéléré plutôt que standard. Pourquoi ?

Parce qu’une diffusion standard ne montrera pas vos annonces Google Shopping pour toutes les requêtes pertinentes.

Elle va répartir la diffusion dans le temps pour ralentir la dépense de votre budget quotidien.

Ce que vous ne voulez pas au départ.

À l’inverse, une diffusion accélérée diffusera votre annonce pour toutes les requêtes liées. Ce qui vous donnera plus de feedbacks sur la performance de vos publicités Google Shopping.

Configurez vos réglages de réseau et de position

Le réglage par défaut des Google Ads prévoit la diffusion de votre annonce sur le réseau de recherches.

Qu’est-ce que cela signifie ?

Que vos annonces apparaitront également sur des sites pour YouTube et Google Maps.

Laissez ce réglage tel quel pour l’instant, mais vérifiez que vous sélectionnez le bon pays de diffusion, sinon vous serez diffusé dans le monde entier.

Félicitations, vous venez de créer votre première campagne Google Shopping. Si vous avez besoin de plus d’aide, vous pouvez consulter le guide Google Ads.

Les bonnes pratiques pour améliorer votre ROAS (Retour sur dépenses publicitaires)

Maintenant que votre annonce est en ligne, si vous trouvez qu’elle n’est pas assez performante, voici quelques points à améliorer pour de meilleurs résultats :

  • Optimisez le montant de vos enchères
  • Ajoutez des avis clients
  • Améliorez la qualité de vos images
  • Ajoutez une promotion
  • Lancez des campagnes Google Shopping intelligentes.

Il s’agit d’annonces diffusées sur tout le réseau Google, mais aussi des sites tiers.

Vous pourrez les mettre en place depuis le Merchant Center, et choisir votre stratégie d’enchères et votre budget quotidien.

La création, le ciblage et les enchères des annonces sont automatiques et basés sur l’historique de conversion et le flux produit.

L’automation dans ce domaine donne plus de chances de vendre sur Google Shopping. 

Et si vous utilisez l’appli Shopify Google Shopping, vous pourrez lancer une campagne Shopping intelligente tout en maximisant les conversions.

Résumé

Vous savez tout pour débuter avec les campagnes Google Shopping.

En quelques points :

Les annonces Google Shopping sont générées depuis le Merchant Center et Google Ads. Il existe plusieurs types de publicités, mais elles s’appuient toutes sur votre fil de produits, que vous devez absolument optimiser.

Faites ensuite des tests pour trouver l’enchère la plus efficace.

Rappelez-vous que Google Shopping est un outil évolutif. Surveillez vos performances et optimisez vos campagnes régulièrement.

Vous avez des questions sur Google Shopping ? Dites-le-nous en commentaires. Nous les lisons tous.

Vous souhaitez en savoir plus ?