Exemple landing page : comment augmenter votre taux de conversion

Si vous êtes entrepreneur et gérez votre boutique en ligne, vous êtes peut-être déjà familier avec les landing pages ?

Si ce n’est pas le cas, vous passez vraiment à côté de quelque chose ! Votre boutique fonctionne bien ? Tant mieux. Mais fonctionne-t-elle de manière optimale ? Connaissez-vous votre taux de conversion ? De combien est-il ?

Un taux de conversion classique tourne autour de 2%, mais les meilleures entreprises sont capables de multiplier ce chiffre par deux ou trois. Comment ? Grâce aux landing pages. 

Les landing pages, ou pages d’atterrissage, sont des pages de votre site Internet, spécialement conçues pour obtenir les coordonnées de vos visiteurs. 

Pensez à tout ce que vous pourriez faire sur le plan commercial si vous aviez un contact direct avec vos clients potentiels… 

Les idées vous viennent ? Parfait. Alors voyons comment créer une landing page qui convertisse vraiment. 

Landing page : définition

Creusons un petit peu cette rapide définition donnée en introduction. 

Les webmarketeurs utilisent communément le terme de landing page, mais la version française est plus explicite : page d’atterrissage. 

On utilise aussi parfois le terme de page de capture. C’est-à-dire, une page sur laquelle vos visiteurs atterrissent après avoir exécuté une action (par exemple, cliquer sur une publicité).  

Le but ultime de la landing page est de convertir. Mais alors dans ce cas, vos pages produits, pour lesquelles vous faites de la publicité, sont-elles des pages de capture ? 

Oui et non.

Oui, parce que si un visiteur clique sur une publicité ou sur un lien de votre story Instagram et qu’il achète l’un de vos produits, cette transaction rentre dans le calcul de votre taux de conversion. 

Non, parce que vos pages produits sont les pages inhérentes à votre site Internet. Vous avez des pages produits parce que vous vendez des produits. 

Une landing page répond à un besoin spécifique. Si vous créez une page dans le but de vendre un produit en particulier et que vous faites de la publicité pour cette page, alors oui, c’est une landing page. 

Mais au fond, le véritable rôle d’une page d’atterrissage consiste à générer des leads.

À quoi sert une landing page ?

Comme dit plus haut, une landing page a pour mission de transformer des visiteurs en leads. Que sont des leads, dans ce cas précis, des leads entrants ?

Il s’agit de personnes montrant un premier intérêt pour votre boutique en ligne (ils ont cliqué sur votre site Internet), mais qui ne sont pas encore clients. Ce sont des clients potentiels. 

L’enjeu pour vous consiste à les retenir d’une manière ou d’une autre et à maintenir leur intérêt pour qu’ils deviennent clients. 

Et pour obtenir ce résultat, l’idéal est de récupérer leur adresse email. Ainsi, vous pourrez leur envoyer des newsletters ou des mails personnalisés. Si vous les informez régulièrement de promotions ou de l’arrivage de nouveaux produits, vous pourriez bien, tôt ou tard, les convertir. 

Landing pages : exemples

Pour être efficace, la landing page est structurée sous forme d’un tunnel d’action, qui part d’une promesse (le bénéfice principal) et mène à la conversion (laisser ses coordonnées).

On comprend donc tout de suite l’importance capitale de la promesse de départ. 

Autrement dit : qu’est ce que les visiteurs gagnent à vous laisser leurs coordonnées ?

Que proposer dans une landing page ?

Cette promesse doit offrir un réel intérêt. Oubliez les newsletters classiques qui donnent des nouvelles de votre marque. Vos clients potentiels sont déjà submergés de newsletters quotidiennes qui partent directement à la poubelle. 

Passons en revue quelques exemples de landing page e-commerce et les différentes promesses possibles : 

Des réductions

Proposer des réductions supplémentaires est une promesse classique, mais très efficace sur les boutiques en ligne. 

Ici sur Asos.fr, on voit cet encart orange en haut de la page d’accueil, qui s’adresse aux nouveaux venus. Il offre 10% de réduction pour une première commande. Il ne s’agit pas à proprement parler d’une page de destination, car toute l’offre est déjà sur cet encart. Mais on pourrait tout à fait le rendre cliquable, puis envoyer le code de réduction une fois que la personne s’est inscrite. 

asos.fr

Notons en revanche que cette offre est limitée dans le temps. Un critère important pour une landing page, sur lequel nous reviendrons ultérieurement. 

Mais Asos présente une autre promesse très intelligente sous la forme d’une landing page : 10% de réduction pour les étudiants. 

asos.fr exemple landing page

Cet exemple de landing page montre bien l’efficacité redoutable d’un tel outil pour obtenir des leads.

Dans l’offre en bannière, le visiteur peut noter son code promo et l’utiliser ultérieurement ou non. Dans l’offre en landing page, il n’est pas possible d’obtenir la réduction sans rentrer ses coordonnées. 

Par ailleurs, la promesse est vraiment intéressante pour les personnes concernées, à savoir les étudiants, qui disposent généralement d’un budget très limité pour leurs achats mode. 

Or il se trouve justement que les étudiants représentent l’une des cibles principales d’Asos. 

Vous voyez la logique ?

Landing page exemple : offrir un contenu gratuit

Les offres gratuites sont une autre promesse récurrente concernant les landing pages. En effet, qui refuserait un cadeau ? Personne. 

Sauf que pour vous, initiateur de la landing page qui convertit, il ne s’agit pas d’un cadeau, mais d’un investissement. 

Vous pourriez offrir des échantillons, des conseils d’experts ou même des cours gratuits, si vous vendez par exemple des formations. 

Ou encore, comme le fait Shopify, l’occasion de tester un produit ou un service. 

shopify exemple landing page

Shopify, service dédié à l’ouverture d’une boutique en ligne, propose une offre d’essai de quatorze jours. Tout ce que vous avez à faire pour lancer une boutique en ligne gratuitement, c’est d’entrer votre adresse e-mail et quelques informations. 

Cette promesse est très efficace, car une personne qui a déjà testé un produit, si ce dernier est de qualité, est déjà presque client. De plus, il sera très simple et naturel de le relancer à l’issue de la phase de test, pour lui proposer de passer à l’achat, voire même de lui soumettre une offre supplémentaire s’il se montre encore réticent. 

De l’information

Voici un autre exemple de landing page dans un contexte B2B : 

YouLoveWords est une agence de rédaction marketing. Leur cible : des entreprises qui cherchent à améliorer leur visibilité en créant du contenu. Plus particulièrement, les responsables marketing de ces entreprises, ou les personnes en charge d’une boutique en ligne par exemple, qui s’occupent également de la stratégie marketing

Bref, des personnes toujours à l’affût de nouvelles techniques et d’informations applicables. 

Que fait donc YouLoveWords ? Ils proposent de télécharger un livre blanc au sujet du content marketing. 

Quelle est leur promesse ?

“Devenez un expert du content marketing”. 

youlovewords

Pour télécharger gratuitement ce livre, vous devrez indiquer votre adresse email pro bien entendu, mais aussi le secteur dans lequel vous évoluez, votre poste et votre entreprise. 

Une fois ces informations récupérées, ils n’ont plus qu’à contacter l’entreprise en question pour proposer des services adaptés. 

Dans le cas d’une boutique en ligne, vous pourriez peut-être proposer du contenu informatif en rapport avec vos produits. Par exemple, des tutos make-up si vous vendez du maquillage ou des conseils diététiques pour des produits fitness.

Du contenu vidéo

Un excellent moyen de récupérer les coordonnées de leads, consiste à proposer des contenus vidéo. Typiquement, un cours ou une conférence. 

Si vous dirigez un commerce en ligne, vous pourrez également réaliser des vidéos sur l’intérêt de vos produits ou des contenus liés. 

En plus d’être captivantes, les vidéos sont faciles à promouvoir. 

Que doit contenir une landing page qui convertit ?

La promesse

Le premier élément et de loin le plus important est comme nous venons de le voir, la promesse. 

Prenez le temps nécessaire pour trouver quelque chose de vraiment intéressant pour votre audience. 

Un détail de taille : formulez clairement cette promesse ! 

En haut de la page, le titre de votre offre doit véhiculer des notions de valeur et d’exclusivité. Idéalement, il doit également présenter le problème que résout votre produit ou service. 

Le sous-titre doit expliquer rapidement les bénéfices de cette offre. 

Pour renforcer le sentiment d’exclusivité, n’hésitez pas à inclure un élément qui déclenche un sentiment d’urgence, comme par exemple un compte à rebours ou le terme “offre limitée”, “dans la limite des stocks disponibles”, etc. 

Voici un exemple de landing page :

landing page exemple

Un argumentaire structuré

Une fois votre promesse présentée succinctement, vous pouvez rentrer dans les détails : 

Pourquoi acheter tel ou tel produit à prix réduit ? Qu’allez-vous apprendre grâce à cet ebook ou à ce cours ? Quel est l’intérêt d’ouvrir une boutique en ligne, etc. 

Mais rappelez-vous : une page destination doit être efficace. Inutile de vous perdre en détail sur la génialité de votre produit ou service. 

C’est pour cette raison que la page de capture est généralement structurée comme dans l’exemple ci-dessous :

structure landing page

Le détail de votre offre doit tenir en quelques points, idéalement dans une sorte de timeline, traduisant un effet d’évolution. Soit de simplicité (le nombre d’étapes pour profiter pleinement du produit, du service) soit d’enrichissement (les différentes raisons pour lesquelles vous avez besoin de profiter de ce produit, service). 

Il est envisageable d’avoir une page de destination plus longue, mais réfléchissez bien : pas de contenu superflu. Chaque ligne doit avoir une fonction. 

Un formulaire

Oui, car le but est donc bien d’obtenir un email. Il vous faut donc un formulaire. Quant au nombre de questions et aux détails de ce formulaire, c’est à vous d’en décider, en fonction de vos produits et de ce que vous cherchez à faire avec vos leads. Attention cependant, n’en demandez pas trop. 

Les statistiques montrent par exemple que le taux de conversion est supérieur sur les formulaires qui ne demandent pas l’âge. 

Pour le formulaire, vous avez le choix entre deux options : 

Mettre celui-ci directement sur la page de capture.

Ou faire en sorte qu’on y accède via un bouton d’action. Autrement nommé Call to Action (CTA). 

Dans tous les cas, votre formulaire doit apparaître au-dessus de la ligne de flottaison (c’est-à-dire apparaître tout de suite à l’écran). Vous pourrez cependant également le placer en bas de page, au cas où des visiteurs préfèreraient faire défiler toute la landing page avant de se décider. 

Un bouton d’action

Le bouton d’action est l’élément convertisseur par essence. Il doit donc être visible et son texte doit être encourageant. C’est pourquoi il est souvent à l’impératif. Voici quelques exemples de texte possibles : 

  • Télécharger/ez
  • Recevoir le ebook gratuit
  • Démarrer
  • Commencer maintenant
  • Participer
  • Rejoignez-nous

etc…

landing page bouton

N’hésitez pas à placer deux boutons d’action sur votre page, en haut et en bas. Certains cliqueront immédiatement dessus alors que d’autres auront besoin de lire les infos avant de cliquer en bas. 

Une vidéo

Les statistiques montrent que la présence d’une vidéo sur une page de destination peut augmenter le taux de conversion de 86%

Faites une vidéo de présentation produits, ou de services, représentant votre marque ou les avantages liés à l’offre proposée. 

Le choix de la vidéo est évident si votre offre consiste justement en un cours ou une conférence : présentez un teaser de votre contenu. 

Voici un exemple de landing page contenant une vidéo :

landing page video

Et n’oubliez pas que vous n’avez pas besoin de réaliser un blockbuster ! Simplement vous, expliquant l’intérêt de votre service et répondant aux potentielles objections de leads, ce sera largement suffisant. 

Pas de lien de sortie

Rappelons que via la landing page, vous souhaitez que votre visiteur vous laisse ses coordonnées. Pour augmenter les chances que cela se produise, vous avez tout intérêt à réduire au maximum les distractions, et donc les liens.
Plusieurs entreprises créent des landing pages sans lien, ce qui ne laisse que deux options au visiteur : signer ou partir. 

C’est le cas de Shopify :

shopify

De la preuve sociale

Ou “social proof” en anglais. Il s’agit d’un phénomène social selon lequel un individu indécis aura tendance à suivre le comportement de ses congénères. Donc, rien de tel que quelques commentaires positifs d’utilisateurs, sur vos produits ou services, pour améliorer votre taux de conversion. 

Placez-les sur votre landing page, idéalement avec des photos des personnes concernées. Voici ce que cela donne sur cet exemple de landing page : 

preuve social

Si l’on récapitule tous ces éléments, la landing page idéale doit donc ressembler à cela.

Les outils pour créer une landing page gratuite

Il existe plusieurs types de service sur le marché, permettant de réaliser une landing page gratuite ou payante. Tout dépend de vos besoins et de votre budget. 

Les solutions complètes de landing pages : 

Vous trouverez des services clé en main, incluant un site Internet et un vaste catalogue pour choisir une page de capture gratuite. Avec ces services, la landing page est en quelque sorte gratuite, puisqu’elle fait partie des fonctionnalités de votre site Internet. 

Cette option est envisageable si vous n’avez pas encore de boutique en ligne. 

Les outils dédiés à la création de landing pages

Ces outils sont la plupart du temps payants, mais offrent énormément de fonctionnalités, tout en étant très simples d’utilisation. Par ailleurs, plusieurs d’entre eux proposent des forfaits limités, mais permettant de construire des pages de capture gratuites. 

Avec des systèmes de “drag and drop”, vous serez capable de créer une landing page efficace et de les greffer à votre site Internet. 

Si certains d’entre eux proposent des options gratuites, vous ne pourrez pas bénéficier d’url personnalisées. Cela peut poser problème sur le plan de la crédibilité de votre offre. 

Outre des choix impressionnants de design, ces outils offrent des fonctionnalités très utiles pour augmenter votre taux de conversion, comme par exemple des tests A/B ou des heatmaps. 

Créer une landing page WordPress

Si vous gérez une boutique en ligne ou un site sous WordPress : bonne nouvelle, il existe de nombreux plugins pour créer facilement une landing page WordPress efficaces. 

Le problème consiste plutôt à en choisir un. Prenez le temps de les étudier et de voir si les fonctionnalités correspondent bien à vos besoins.

Ces plugins ne sont pas gratuits, mais dites-vous bien qu’ils sont conçus pour vous aider à augmenter les performances de votre site. C’est donc un bon investissement. Les prix varient de 25$ à 99$.

N’hésitez donc pas à rechercher des plugins pour construire une landing page WordPress.

Si vous gérez une boutique en ligne via Shopify, sachez que la plateforme propose plusieurs modèles de landing pages très bien conçues et comprises dans le prix de l’abonnement. 

Conclusion

S’il y a bien une statistiques que vous devez absolument surveiller sur votre boutique en ligne, c’est bien celle du taux de conversion. 

Sachez que celui-ci devrait osciller entre 4% et 10% pour les ventes et 40% pour une campagne d’emailing. 

Les landing pages permettent de booster efficacement ce taux, tout en l’améliorant constamment grâce à des fonctionnalités telles que le A/B testing. 

Comme nous le disons souvent dans nos articles, les tests réguliers et les ajustements ad hoc sont la clé du succès en e-commerce. 

Quelle est votre expérience avec les landing pages ? Est-ce que votre taux de conversion a augmenté ?

Dites-le-nous en commentaires. 

Vous souhaitez en savoir plus ?

Nous utilisons des cookies pour vous proposer la meilleure expérience possible sur notre site. Merci d’accepter ceci pour que nous puissions continuer à personnaliser notre contenu pour vous. Pour plus d’informations, lire notre Politique de confidentialité